samedi 25 août 2012

L'exemplaire Conseil communal de Saint-Brais...

Bravo! Bravo aux cinq élus communaux de Saint-Brais, qui se représentent en coeur aux élections d'octobre. Leur engagement n'a d'égal que leur grandeur d'âme. Jamais je n'oublierai cette incroyable première assemblée communale à laquelle j'ai participé. Entre les glapissements des uns et les aboiements des autres, ces "exemplaires" conseillers et maire ont bafoué en deux heures écoute, respect des citoyens secret de fonction. Interdite devant un tel déballage irrespectueux, j'avais le lendemain écrit une lettre dans laquelle je m'inquiétais de leur comportement et de leur incapacité à respecter la démocratie et la liberté d'opinion. Plusieurs mois passèrent avant que ces fabuleux mercenaires au service des citoyens ne prennent le temps de me répondre. Il faut dire que la lettre publiée finalement sur le blog, lassée d'attendre une réaction de leur part, leur a soudain tapé sur les nerfs. Eux, braves serviteurs de la communauté! Si travailleurs, si dévoués!
La deuxième fois que je les ai vu, c'était en séance d'information avec les promoteurs du second parc éolien prévu à Saint-Brais. Le temps de remarquer à quel point hommes et femmes représentant les autorités du village avaient tissés des liens étonnamment amicaux avec ces illustres inconnus débarqués de Genève ou du Tessin... Où diable avaient-ils trouvés le temps de devenir aussi amis-amis? Peut-être dans la soudaine résidence secondaire d'une Conseillère dans le Valais?
Ou encore autour des plans de la jolie villa que se construit le maire,  avec son toit allemand (tiens, la même origine que les 2 géantes) sur un terrain qui attendait depuis deux ans que le chantier démarre. Mais soudain les choses se sont débloquées. 
À moins que cela ne se soit passé sur le tracteur flambant neuf d'un autre de ces zélus exemplaire qui a soudainement négligé le commerçant local pour acquérir son nouveau joujou?
Pour la suite, pas grand chose à dire. La plupart ne participe pas aux assemblées communales. Ils brillent sans doute, mais par leur absence. Ceux qui s'y collent, le font avec plus ou moins de bonne volonté. Le maire ne sait jamais que répondre aux questions, de toute évidence la secrétaire connaît mieux ses dossiers que lui-même. Des citoyens se fâchent  parce que l'un de ces" exemples" ne rempli pas ses fonctions, les zélus présents lèvent les yeux au ciel et s'excusent un peu des mauvaises prestations de leur collègue. Mais aujourd'hui, devant la presse, les voici exemplaires, tous unis pour le pire.
Saint-Brais règle des comptes. Des vieux comptes. Les choix ne respirent pas les intérêts de la population et du village, les choix respirent la méfiance, la haine, la jalousie, la méchanceté. Tout sauf l'intelligence. Alors bien sûr, peu ont envie de s'y coller. Les cinq chevaliers exemplaires qui viennent de défrayer cinq années durant une chronique peu glorieuse et qui en redemandent, sont téléguidés par des intérêts qui m'échappent... un peu. Pas trop.
Isabelle, Claudio et cie doivent être contents de voir leurs groupies repartir au turbin, prêts à encaisser les claques pour qu'ils encaissent le fric.
Images: streetmelody.com, s1000rr.vraiforum.com

1 commentaire:



  1. Saint-Brais commune modèle ?

    Description du conseil communal:
    -Un maire peu glorieusement connu loin à la ronde, qui vend sa commune et se vend lui-même. Qui peine à lire les discours qu'on lui écrit et dépose des projets auxquels ils manquent la queue et la tête.
    -Une vice-maire qui broute ici et là. Jura, Neuchâtel, Valais achète maisons et vide école, qui ne respecte et ne salue aucun de ses concitoyens.
    -Deux conseillers sortis de feuilletons légendaires tel que "Mon beau Jura, faites sauter.......... les bouchons" ou "Si t'a pas compris ça fait rien on t'expliquera plus tard".
    -Et le cinquième membre dont on attendait un peu de matière grise au service de la commune mais qui se met aussi à manger du foin et même de la paille ceci pour régler leurs comptes à certaines familles du village.

    Alors parlez moi de Saint-Brais commune modèle de chez top-bordel !!!!!!

    Écrit par : Paroles de voisin | 25/08/2012

    Ha! Ha! Ha! Je vous rejoins paroles de voisin! Mais que dire des citoyens qui n'en peuvent plus d'autant d'incompétences mais qui se taisent parce qu'ils ne veulent pas s'engager? Ils se tournent tous vers nous avec l'envie que nous partions à la chasse aux sièges qu'ils ne veulent pas. Une commune ne se construit pas autour de cinq individus malsains, on le sait, on le constate chaque jour à la baisse de la qualité de vie au village. Pas seulement les machines, aussi les discordes. Ceux qui se permettent d'avoir un avis différent deviennent "les cons", certains pro éolien disent même ne plus descendre au village parce qu'ils n'y aiment plus l'ambiance. Et pourtant, au village, ce sont les pro-éolien qui tiennent le pavé, pavoisant les commérages à la table du dernier petit coin de café aménagé au fond de la boulangerie. Les antis, comme ils nous appellent, se tiennent à l'écart de ces mauvaises langues qui n'en peuvent plus de cracher sur ce qui dépasse. Qui voudrait prendre en mains le destin d'une commune pareillement blessée et hargneuse? Il faudrait un engouement pour la chose publique et une envie massive de la population de reprendre les choses en mains et de reconstruire un tissu social dynamique et sympathique. Loin des magouilles des voleurs de vent. Saint-Brais attend désespérément ceux qui la tireront vers le haut. Il suffirait de quelques forces vives et positives et de beaucoup de solidarité. Il faut parfois toucher le fond pour rebondir vraiment. Le fond n'est pas loin. Courage!

    Écrit par : voisine d'éoliennes industrielles | 26/08/2012

    .
    Défaut de candidats?
    Pourquoi pas un vote protestataire BLANC massif????
    .
    Annulation des élections par défaut de votes suffisants...
    (smiley petit diable...)

    Écrit par : Vent de Folie | 26/08/2012

    RépondreSupprimer