vendredi 27 juin 2014

35 minutes pour réfléchir ou l'éternité pour regretter.

Excellente vidéo que nous propose Charles-André, à voir ici

Mercredi dernier le parlement jurassien a accueilli comme prévu un nouveau député suppléant. On rit ou on pleure? En regardant cette vidéo j'aurais plutôt envie de pleurer. Les cerveaux qui vont penser le monde de demain ne sont pas à chercher du côté de la politique, l'arrivée d' André Frésard est le triste constat de cette réalité. Ce monsieur dont l'inefficacité au village n'a d'égal que sa grossièreté à l'encontre des citoyens a fait hier la promesse suivante:

«Je promets de défendre les libertés et les droits du peuple et des citoyens, de respecter la Constitution et les lois et de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge»  

Comme conseillé communal il ne fait que bafouer la liberté et le respect des lois sans remplir les devoirs de sa charge.  Le parlement jurassien se tire une balle dans le pied. Certains se sont inquiétés de la légitimité d'une telle candidature, mais même sous le coup d'une plainte pour injure envers un citoyens qui n'avait fait que prétendre à ses droits, l'homme a pu se parjurer officiellement.  Finalement si Le Pen et autres extrémistes se peignaient en vert, ils pourraient siéger partout en toute tranquillité, personne ne s'en inquiéterait et personne ne les inquiéterait: Jamais en politique je n'ai vu une tenue de camouflage aussi efficace que le vert.

Pendant ce temps, le monde tourne et on ne s'étonne pas que cela se passe lamentablement comme on le voit dans cette vidéo.

En Suisse, en 2013, nous avons augmenté notre consommation d'énergie de 2,5%, dont 0,6% d'électricité. À lire ici: 

Mais on s'en fout, les éoliennes vont nous sauver... Monsieur calculette a fait ce petit calcul pour nous:

0.6% d'augmentation de consommation électrique en 2013, consommation annuelle env. 60TWh = env. 60'000 GWh

0.6% de 60'000GWh = 360GWh

1 éolienne de 2.5MW= env 4 GWH/an

1 éolienne de 2MW = env. 3GWh/an


0.6% = env 90 éoliennes de 2.5MW  (ou 120 éoliennes de 2MW type Mont Crosin 2 ou Saint-Brais).....les 60 machines du Canton de Neuchâtel ne couvriraient même pas cette augmentation annuelle de consommation!!!

3 commentaires:

  1. L'Allemagne entérine le remaniement de sa transition énergétique

    Extrait:
    "Les subventions aux énergies renouvelables vont baisser en Allemagne en vertu d'une loi adoptée vendredi, destinée à remettre sur les rails une transition énergétique victime de son succès et très critiquée."


    "En attendant que les renouvelables montent davantage en puissance, et, alors que l'Allemagne éteint un à un ses réacteurs nucléaires, le charbon a la part belle (45,5% en 2013) dans la production de courant. Ce qui s'est traduit ces deux dernières années par une hausse des émissions de dioxyde de carbone du pays et écorne son image de pionnier de la protection de l'environnement.
    "Pour nous, il est difficile d'imaginer comment vous allez remplir vos engagements de réduction d'émissions de CO2", faisait remarquer cette semaine à Berlin le patron du norvégien Statoil, Helge Lund.

    "On ne peut pas sortir en même temps du charbon et du nucléaire", rétorque M. Gabriel..."

    Et aussi du gaz et du pétrole...comme l'exigent les bisounours de l'énergie!

    Nous rappelons qu'en Suisse, la sortie du nucléaire implique la construction de 5 à 8 centrales à gaz (dixit Leuthard) + du nucléaire français.

    Les 1000 éoliennes prévues ne fourniront de l'électricité que 1 jour sur 5, en moyenne à l'année, en nous coûtant des milliards, comme cela se passe en Europe!!!

    Et comme il manque déjà 1 milliard pour la survie de notre production hydraulique qui n'est plus compétitive, alors qu'elle fourni 63 % d'électricité vraiment verte, que pensez-vous qu'il va se passer?
    Des parts importantes vont être vendues à des multinationales étrangères grâce à la libéralisation totale du marché en 2017.

    LES CENTAINES DE MILLIONS A DISPOSITION DE L'EOLIEN INDUSTRIEL, INUTILE EN SUISSE, DEVRAIENT ÊTRE TRANSFERE à L'HYDRAULIQUE POUR SA SURVIE ET LA SAUVEGARDE DE NOTRE INDEPENDENCE ENERGETIQUE ET POLITIQUE.

    Ils sont fous et stupides ces suisses! Et certains s'en frottent déjà les mains.

    RépondreSupprimer
  2. Courant vert: le supplément par kWh va quasiment doubler à 1,1 centime dès janvier 2015

    http://www.letemps.ch/Page/Uuid/0fabdcd4-fc5c-11e3-b606-e345e71cec86/Courant_vert_le_suppl%C3%A9ment_par_kWh_va_quasiment_doubler_%C3%A0_11_centime#

    Extrait:
    "Autre phénomène ayant des effets sur le fonds, de nombreuses installations sur la liste d'attente RPC obtiendront une décision positive cette année. Il s'agit par exemple de 70 centrales à biomasse, 4000 installations solaires, 190 CENTRALES EOLIENNES et 100 petites centrales hydrauliques. Quelque 345 millions sont prévus à ce titre l'an prochain."

    Explosion démographique, qui va continuer grâce à l'effondrement économique de l'Europe, et l'interdiction qui nous est signifiée de réguler l'immigration en fonction des capacités du territoire et des infrastructures et une augmentation de + 2,3 % de la consommation d'électricité en 2013.
    Combien d'après vous en 2014? 2,5% à 3% ???

    Cherchez les réelles compétences dans les propositions du gouvernement ci-dessus par rapport à ce qui nous attend ces prochaines années face à une institution européenne totalitaire qui ne peut accepter en son sein une démocratie semi-directe et qui va utiliser tous les dossiers et contrats en cours, y compris celui de l'énergie nous éliminer économiquement et politiquement.

    RépondreSupprimer
  3. Partout et toujours la même chose: la tromperie de l'industrie éolienne et ses seuls motivations financières.

    A lire le dernier numéro du journal de l'association française Hurlevent, qui décrit très bien le pourquoi et le comment de l'éolien industriel et le livre d'Arnaud Michon: le sens du vent.
    Déjà cité sur le blog par voisinedéoliennes

    http://data.over-blog-kiwi.com/0/84/13/14/20140228/ob_63a28e_le-journal-n-6.pdf

    "Ce que dévoile la construction de ces infrastructures, c'est que l'énergie produite localement n'a rien à voir avec un besoin, ni même une consommation locale. Elle est immédiatement envoyée dans un immense réseau de distribution transnational dont le but premier est de réaliser de substantiels profits en vendant sur les marchés les plus porteurs.
    Un tel système rend immédiatement caduque toute idée d'autosuffisance énergétique. À proximité des centrales
    photovoltaïques ou nucléaires, des éoliennes ou des barrages, on consomme comme partout ailleurs l'énergie lambda
    du réseau, simplement on subit gracieusement les nuisances de production et d'acheminement. "

    Ce sera également la fonction de tout l'Arc jurassien couvert par des centaines de machines. Et attendez les transformateurs et les lignes à haute tension qui vont suivre inévitablement et dont on évite de parler actuellement...

    RépondreSupprimer