vendredi 26 septembre 2014

Quand les promoteurs vous promettent qu'ils se soucient de la santé des riverains de leurs machines, ils mentent. Tout simplement.

Notre santé ne les intéresse qu'au moment d'obtenir notre accord pour développer leur business. Après, on peut crever.


En été, les riverains se mettent à croire qu'ils se sont habitués aux voisinage des turbines: ils dorment mieux et les douleurs aux niveaux des oreilles sont rares Ils se sentent presque normaux. Et puis l'automne arrive... Les machines reprennent leur service de manière plus régulière. Les symptômes réapparaissent: réveils nocturnes en détresse, maux d'oreilles, la fatigue revient avec son cortège d'effets secondaires. 

On se sent une fois de plus floué, démuni, en colère. Parce que cela fait 4 ans que ça dure. Dans ma rue 3 personnes ont eu cette année des kystes dans la gorges qu'elles ont opérés, pour deux d'entre elles ils étaient cancéreux (pas du tout actives contre les éoliennes, elles ne font même pas le rapprochement), tout-de-même, trois personnes dans une rue de quelques maisons cela fait réfléchir. On ne peut s'empêcher de penser qu'il y a une relation avec le voisinage des aérogénérateurs lorsque l'on connaît le contenu des observations faites par des médecins aux USA, au Canada, en Australie pour les plus connus, des pays à fort développement éolien. Moi aussi j'ai enlevé un kyste cancéreux ces derniers mois, mais c'est normal vous diront les promoteurs, je n'aime pas les éoliennes. Je ne suis pas idiote, je ne tombe pas dans la psychose. Simplement, j'observe et je constate. 

Hier j'en entendu une femme raconter son combat contre les pesticides utilisés sur la vigne proche de sa maison. Elle soupçonne ces produits hautement toxiques d'être la cause de la maladie qui a entraîné la mort de son frère.  En l'écoutant j'avais le sentiment d'entendre l'histoire des riverains des éoliennes: elle n'a jamais rien pu obtenir de la justice, le lobby est extrêmement puissant d'une part, les autres riverains ne veulent pas d'histoire et se taisent d'autre part, la justice prétend qu'il n'y a à ce jour pas de preuves scientifiques contre les produits utilisés. Un résumé archi connu. Moi je sais qu'elle a raison, il suffit de l'entendre, l'humain n'est pas complètement con, il lui reste un instinct qui lui permet de déceler les dangers, de reconnaître la source de ce qui le rend malade. Quand la lumière danger s'allume en lui, rien ne l'arrêtera pour se protéger. Depuis que je lutte contre ces machines à vent je reconnais ces gens-là. Je sais qu'ils ont raison. C'est cette conviction qui nous habite qui dérange les responsables. Plutôt que de nous écouter ils nous méprisent, ils ont tellement peur de cette vérité qui pourrait les discréditer ou leur faire perdre de l'argent!

Hier une riveraine a écrit à la société ADEV, propriétaire des deux éoliennes de Saint-Brais. Voici la réponse de cette société aux inquiétudes légitimes de cette femme:

Copié collé de la réponse:
Bonjour Madame,
Hélas, c’est plutôt votre hargne que notre entêtement. Les éoliennes de St. Brais sont bien accéptées comme des nouvelles études nous confirment. Voir le site de suisse-eole http://www.suisse-eole.ch/tout-sur-l-eolien/riverains.html
La grande majorité des riverains sont contents
Les trois quarts des riverains de parcs éoliens suisses ont une image positive de l’énergie éolienne. La présence des installations n’aurait aucune influence sur leur bien-être ou alors seulement une influence minime. Seuls 6 % des riverains se disent fortement affectés. De l’avis des personnes interrogées, les avantages l’emportent largement sur les inconvénients éventuels. Ce sont les résultats très positifs d’une enquête réalisée par les universités de Halle-Wittenberg et de Saint-Gall.
Quand – même, merci pour votre mail de mardi.
Nous avons contrôlé les mésures des dernier jours et je peux vous assurer, que nos éoliennes sont toujours encore freinés toutes les nuits et pas seulement pendant la bise et le vent fort.

Je vous pris d’en prendre connaissance.

Freundliche Grüsse
Andreas Appenzeller

Il faut dire que certaines études trouvent grâce aux yeux de ces personnes, malheureusement pour lui, celle dont il est question dans le courriel du directeur de ADEV  est particulièrement douteuse. Elle a été analysée et en plus  une enquête a été faite sur les intérêts de ceux qui l'ont portée, pas joli joli... suffisamment louche pour convaincre les riverains que la santé des citoyens importe bien moins que les intérêts de ceux qui nous accusent de hargne! On peut lire ici l'analyse et l'enquête sur cette étude

Sur vent de folie, ici, un petit tour sur toutes ces histoires de santé qui gangrènent les rapports de confiance des citoyens avec l'économie et les autorités.

Ici le témoignage d'une ouvrière agricole sur la rts, elle se bat pour dénoncer la dangerosité des pesticides 

Et ici on entend une émission sur France Inter, sur la corruption dans le monde merveilleux des gentils sauveurs de la planète contre ces méchants "casseurs d'éolien"

Et là, vous pouvez visionnez le film "l'énergie éolienne, la grande escroquerie"


4 commentaires:


  1. Partout les mêmes mensonges et le même combat!! Solidaire avec Mme et M. Noury de Rennes



    LETTRE OUVERTE : le 18 Septembre 2014



    Monsieur L’inspecteur de la Santé Publique,


    Nous sommes contraint de revenir vers vous,en effet par courrier RAR en date du15 décembre 2013 ,par laquelle vous avez daigné rendre réponse,
    Rappel des faits ,nous sommes victimes des nuisances graves des centrales éoliennes de St Servant et Lizio;
    A votre demande en date du 13 juillet 2013,vous nous avez dirigés vers un médecin spécialiste des maladies environnementales et professionnelles,
    Cette consultation d’après votre courrier du 13 juillet 2013 ,vous deviez apporter une prise en charge spécialisée a notre encontre,
    Notre question a présent: que compter vous faire pour nous afin que puissions vivre correctement dans notre environnement,sinon que de nous laisser détruire,
    Nos conclusions sont pourtant réelles puisque vous n’apporter pas de réponse ni de suites aux conclusions D’un centre spécialisés telle que celui du Professeur Verger ,qui a bien précisé dans sont rapport du 9 octobre 2013 que nos symptômes était du aux expositions d’aérogénérateurs,
    Mais quelles sont ces ordres que de laisser mourir les riverains de centrales éoliennes en France,faire fuir les gens de leurs maisons,détruire des vies pour des machines qui nous tuent,
    Nous ne pensons pas que de nos jours le droit et les lois sont de négligés la vie et la santé des riverains de centrales éoliennes,
    Aucun organisme de l’état n’est en fait capable de savoir et surtout ne veut pas savoir ce qui ce passent réellement autour des machines,qui de plus ne possèdent aucun outils de surveillance,Un seul espoir pour nous notre médecin expert psychiatrique dans son rapport maintien bien que nous ne sommes pas fous,
    Nous espérons mon épouse et moi que une personnes consciente et travailleuse accepte de contrôler cette centrale éoliennes ,mais dans ce cas il faut accepter et connaitre tout le milieux de fonctionnement de ces machines et les manipulations des exploitants lors d’études d’impact acoustique.
    En souhaitant une réponse positive de votre part car nous ne voulons plus continuer a mourir au pieds de ces machines.

    Veuillez agrées nos sentiments les meilleurs

    M et Mme Noury Didier

    RépondreSupprimer

  2. Ce lien pour en savoir plus sur l' histoire des Noury et les odieuses réponses des promoteurs et consors, face à leurs soucis de santé en tant que riverain d'éoliennes.

    http://conseilmondialpourlanature.wordpress.com/2014/09/22/laisser-mourir-des-francais/

    RépondreSupprimer
  3. FMB renonce à deux projets de centrale à gaz
    28.09.2014
    Le groupe énergétique bernois ne construira ni à Utzenstorf (BE) ni à Cornaux (NE) à cause d'une faible rentabilité. Les prix de l'électricité vont augmenter.

    Extrait:
    "Quant au projet de Utzenstorf, l'entreprise bernoise avait déjà annoncé l'avoir suspendu. Suzanne Thoma estime que la Suisse offre des possibilités dans l'énergie éolienne. «Il existe certains endroits intéressants; malheureusement, l'acceptation (de la population) est moindre. La Suisse n'est pas un pays du vent.» En revanche, l'énergie solaire jouera un rôle significatif dans les vingt à trente prochaines années, prédit la directrice générale.

    Hausse des prix de l'électricité

    En attendant, les prix de l'électricité pour les ménages continueront à grimper. «Les coûts du réseau vont augmenter. Cela se répercute dans la facture d'électricité avec l'essor des énergies renouvelables.» La Commission fédérale de l'électricité (ElCom) a annoncé, début septembre, une hausse de 5% pour l'an prochain."

    http://www.tdg.ch/economie/entreprises/fmb-renonce-deux-projets-centrale-gaz/story/18693653


    Et ce n'est que le début des augmentations !!!
    Vive la libéralisation du marché de l'électricité!!!

    Question :
    Si les centrales à gaz ne se construisent pas comme prévu-au nombre de 5 à 8- qui prendra le relais lorsque les parcs éoliens ne produiront pas à cause du manque de vent, c'est-à -dire 5 à 6 jours sur 7, chaque semaine de chaque mois de chaque année ???

    RépondreSupprimer
  4. Si ils renoncent à construire les centrales gaz comme prévu, ils renonceront aussi à construire les éoliennes prévues. Logique. c'est si simple, pas besoin de compliquer les choses !!!

    RépondreSupprimer