dimanche 17 mai 2015

1,2,3, éoliennes!



En visionnant le dernier reportage d'Armel Joubert des Ouches sur le développement de parcs éoliens en France, ici, plusieurs choses me viennent à l'esprit:

- Le Jura, le Doubs, ce sont nos voisins. La prolifération annoncées des éoliennes industrielles dans cette région explique le choix des autorités jurassiennes suisses de concentrer les parcs éoliens en Ajoie. Vous pouvez voir un aperçu de la carte du nouveau plan sectoriel ici. Réjouissez-vous amis d'Ajoie, derrière les discours de rapprochement, les projets d'échanges, les gares fantômes qui renaissent à la vie, il y a aussi des dizaines de mâts et de pales qui se rapprochent de vos villages, sournoisement, à la suite desquels seront ajoutés vos propres parcs, sans doute pour que vous ne souffriez pas des nuisances des autres. C'est la nouvelle politique: il vaut mieux bénéficier de ses propres nuisances que subir celles des autres. Et du moment qu'on y est, on aura les deux.


- Combien de fois ai-je entendu les commentaires sarcastiques des pro-éoliens accusant les châtelains et les propriétaires de ne défendre que leur petit monde d' égoïstes et de privilégiés? En visionnant le reportage ci-dessus j'ai pensé qu'ils allaient s'en donner à coeur joie une fois de plus. Quelle perversité de leur part que de récupérer le discours de la lutte des classes pour glorifier leur cause! Cette bande d'affairistes qui ne jure que par les bénéfices qu'elle tirera de son business, qui n'a aucune écoute des riverains qu'elle méprise, qui vole les petites gens et qui détruit la seule chose qui soit encore gratuite et accessible à tous, la nature merveilleuse. Ces pourris qui volent l'argent des caisses publiques, sèment les nuisances sociales sans l'ombre d'un regret, roulent en 4x4, vivent loin de ces campagnes qu'ils industrialisent, coupables de corruption, de blanchiment d'argent sale, de prise illégale d'intérêt. Ces usurpateurs d'idéologie qui se prétendent verts, qui graissent les politiques, qui mentent comme ils respirent, ceux-là osent accuser leurs victimes d'être des égoïstes, des enfants gâtés, des empêcheurs de vivre dans un monde moderne et durable ?

- Et ces politiciens de gauche qui relancent en grandes pompes les discussions autour d'un parc éolien sans se préoccuper une seconde des habitants qui s'y étaient opposés à une très très très large majorité il y a à peine 4 ans? De quelle gauche se veulent-ils? La gauche amnésique?

- Il y a une grosse confusion dans la tête de ces gens. Ils ne semblent plus très bien savoir pour qui et pourquoi ils roulent.  L'hystérie des brasseurs de vent, c'est exactement ça. Quand mes filles étaient adolescentes, je me disais qu'il me fallait rester fiable et solide un peu comme un phare au milieu de leur tempête. Finalement c'est un peu la même attitude qu'il nous faut avoir avec ces déconnectés de la nature et de la vie que sont les fous d'Eole. Les émotionnels ce sont eux. Perdus entre leurs peurs et leur besoin de s'en remettre à la technologie pour avoir le sentiment de contrôler, pour les moins pires. Les autres ne sont là que pour le fric.

- Vous vous rappelez ce jeu que nous faisions enfants? 1,2,3, soleil! À chaque fois que nous nous retournions nos copains étaient plus proches de notre place qu'ils convoitaient. Avec les éoliennes c'est un peu ce qui nous arrive, à chaque fois que nous regardons l'horizon, elles se rapprochent....


images: http://www.creafamille.be/jeux/exterieur/1-2-3-soleil.html


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire