dimanche 22 novembre 2015

Eoliennes: soirée houleuse à Bassecourt, mais ils ont dit quoi?

La fiche 5.06 du canton du Jura aussi peu fiable que les pales des éoliennes... Celle-ci fut projetée à 500m il y a quelques jours en Allemagne, à voir ici


Un gouvernement qui simule les consultations publiques et un parlement qui vote contre les droits des citoyens: le Jura n'est pas entre de bonnes mains. J'en veux pour preuve le fait que ces élus du peuple ont accepté en première lecture mercredi dernier  la modification de la Loi sur les constructions et l’aménagement du territoire par 36 voix contre 21 et 2 abstentions et adopté en première lecture la modification du décret concernant le permis de construire par 35 voix contre 22 et 2 abstentions. Autrement dit ils ont ôté aux citoyens dont les revenus sont modestes la possibilité de recourir gratuitement contre des projets qu'ils contestent ou qui les précarisent. J'y reviendrai un jour.

Ici je vais vous dire comment s'est déroulée cette fameuse consultation publique, parce que la presse a fait du chahut des opposants le sujet de ses articles. C'est ce que nous voulions puisque de toute manière les journalistes n'analysent jamais le contenu de ces séances et construisent leurs articles autour de généralités.

Dans le cas qui nous intéresse, survoler les généralités fut un exercice parfaitement réussi par l'équipe du département cantonal sur place. Ils venaient répondre à 200 questions. Ils ont commencé par résumer la fiche 5.06 qui faisait l'objet de cette consultation publique. Présentation soporifique à souhait. Les militants se sont maintenus éveillés à coups de sifflets (à écouter dès la minute 8.50 env.,) ce qui ne fut guère apprécié. :-) Les autres à la sortie m'ont dit n'avoir rien compris aux explications sur cette fiche. Il semble que si l'on ne connaît pas bien le sujet des éoliennes le contenu de la fiche n'éclaire rien.

Pourtant cette fiche comporte de nombreux dangers pour notre région et pour les citoyens parce qu'elle ne garantit absolument rien. Même pas qu'il n'y aura plus jamais d'éoliennes à Saint-Brais comme nous l'a assuré le ministre, en reconnaissant les énormes erreurs que constituent ce parc et celui du Peuchapatte. Dire du mal de ces deux parcs, ça ils savent, mais réparer ces erreurs ils ne le peuvent pas parce qu'ils ont délivré toutes les autorisations pour les construire. Ils se cachent derrière les lois qui étaient en vigueur alors pour justifier ces permis délivrés, mais ils oublient de dire qu'aucune loi n'a changé depuis. La distance légale entre éoliennes et habitations reste de 300m en Suisse, les normes sur le bruit sont les mêmes, les études sur la santé utilisées pour faire leur business sont orientées. Rien dans la fiche 5.06 n'empêchera d'implanter des éoliennes dans les mêmes conditions d'un point de vue légal. Qui sait de quoi demain sera fait? Décréter l'intérêt général pour saccager les Crêtes du Jura on l'a vu dans le canton de Neuchâtel, ce n'est pas un problème. Supprimer le droit de recours des associations, c'est une discussion actuelle. Faciliter les implantations des éoliennes en diminuant les droits d'opposition des citoyens, c'est en cours. Donc Monsieur le ministre avance des choses qu'il ne peut garantir.

Nous ne nous sommes donc pas intéressés à la relecture de cette fiche. Passons à la suite, les questions:

Ils ont fait des groupes de questions selon les sujets abordés, (je ne me rappelle plus les titres des groupes mais on imagine bien : santé, financement, production, etc... Je crois qu'il y en avait 5. Ensuite ils ont glissé nos questions dans ces groupes. 10 questions sur l'aspect financier, bien précises, devenaient au final une seule question sur le financement des parcs éoliens selon la fiche 5.06. Vous voyez le mécanisme? Ils lisaient à haute voix quelques unes des questions que nous avions envoyées par écrit en respectant même fidèlement le texte, mais au final le ministre répondait à une seule question, celle qui résumait le groupe qu'elles concernaient et qui n'avait plus rien à voir avec les autres.

Je n'irai pas plus loin, vous avez sans doute compris la jolie ruse utilisée. Ce qui veut dire que ces fameuses questions que nous nous posons tous et que nous avons enfin pu poser n'ont pas obtenu de réponses jeudi dernier. La fiche 5.06 est l'emplâtre qu'ils posent sur la pourriture qui gangrène la problématique des éoliennes dans le Jura comme ailleurs. Ils pensent qu'en jetant quelques pelles de bonnes intentions ils vont enterrer l'opposition et changer l'opinion. La votation du parlement sur les modifications des articles de loi sur les permis de construire, les constructions et l'aménagement du territoire, montrent que la solution choisie par le gouvernement pour avancer sur ce type de dossier est celle de l'amputation des droits démocratiques des citoyens.

J'oublie peut-être des choses à propos de cette soirée publique à Bassecourt, les commentaires sont ouverts pour ceux qui souhaiteraient apporter d'autres précisions.

Il y a un paramètre qu'il ne faut pas négliger dans nos luttes citoyennes, c'est l'égocentrisme des personnalités politiques. Ce ne sont pas les français, avec Ségolène, qui vont me contredire...

Vous trouverez ici nos questions envoyées par écrit au service cantonal


3 commentaires:

  1. Fleur des pâturages22 novembre 2015 à 21:46

    Que nous ont-ils appris ? On dira surtout une totale ignorance du sujet!

    Beaucoup d'interrogation du public, deux cent questions regroupées en quelques posts, vingt demandes au final, sans aucune réponse claire, je parlerai ici d'amateurisme, à coté du sujet, réponses évasives, sauce canton ou politique je te lèche et je te lèche encore.....
    Le ridicule du Ministre Receveur qui nous ressort la fameuse phrase " vous aimez mieux le nucléaire "... Tout cela laisse perplexe ! Cinq ans de lutte et d'information au quotidien pour entendre une des plus haute notoriété du canton du Jura prononcer des paroles d'ignorant !! Quand on sait que les éoliennes combien soit-elles n'empêcheront jamais le nucléaire, puisque des milliards sont et seront encore investis dans cette source d'énergie, qui comme tant d'autres est lobby et buisness!

    Monsieur Macchi, la peur au ventre, bien mal dans ses chaussettes, prêt à dégager à la première altercation, on se demande bien pourquoi ??

    Monsieur Bruhlart avec un exposé dénué de toute argumentation, incompréhensible, pour le tout en chacun qui manie les chiffres de façon incohérente que même les plus avertis n'auront pas compris !!!

    Alors au niveau de présentation et d'information,lors d'une séance publique c'était juste du grand n'importe quoi !

    La seule chose qui me restera, c'est la descente en force des Francs- Montagnards, la grogne, les sifflets, les haut les coeurs, les cris, les coups de gueule, les paroles, les huées, des mots simples très forts et très clairs mais que tout le monde a compris!

    Croyez-moi l'électricité on en connait un brin là haut. Rien avoir avec les cravates des petits parleurs qui veulent sauver la planète à coup de pelles mécaniques, de centrale éoliennes, de subventions et de gros sous !

    Quant au démantèlement des éoliennes existantes nous devrons attendre quinze ans voir vingt cinq ans selon notre sinistre Ministre parce que on ne les remplacera pas après leur fin de vie....paroles de Receveur!
    La santé des riverains rien à foutre, on ignore, on informe peu, des études ont été faites et raniania et patata....de qui se moque-t-on !!! Et les victimes ici au Jura, on les écoutent ??
    Ces tas de ferrailles bruyantes et nauséeuses, ne vieilliront pas, la détermination des Franches Montagnes vient d'être démontrée !!

    Leçon de cette séance " Charbonnier est maître chez soi "

    RépondreSupprimer
  2. Annonime a dis:
    Les questions il faut les poser par écrit et à l'avance. Ils évitent d'être pris au dépourvu et écartent les encombrantes. On ne peux que poser des questions mais pas s'exprimer et ils appellent cela de l'information. C'est de l'endoctrinnement pur et simple.
    Pour assister à la séance tu dois t'inscrire et de ce fait ton nom s'inscrit sur une liste donc tu viens FICHE. Le temps pour les questions sera restraint et le tout s'appelle participation du public. Monsieur Receleur voudrai nous faire enrager qu'il n'agirait pas autrement.

    RépondreSupprimer
  3. Voici le bon dialogue pour le miniministre:
    Un opposant s'exprime: Pourquoi vous ne démontez pas les éoliennes de St-Brais et du Peuchapatte puisque vous dites vous-même que ce sont de très mauvais exemples?
    La réponse du miniministre: Vous avez tout à fait raison et c'est justement pour éviter de telle erreur que maintenant nous avons la fiche 5.06 et que l'on évitera à l'avenir de telles erreurs......
    Pour moi c'est un dialogue de m....

    RépondreSupprimer