samedi 5 mai 2018

Projet de parc éolien des 4 Bornes: jusqu'à la nausée.


Là-haut sur la montagne, souriait un étrange trio...

Lorsque je parle avec des personnes qui s'opposent à des projets liés à la finance et à l'énergie, je constate partout les mêmes témoignages: durant l'élaboration des projets les citoyens, via les médias, les politiques et les actionnaires, sont arrosés de promesses fantastiques sur la rentabilité,  sur le respect des riverains et de l'environnement,  on leur rabâche le formidable soutien de la population, la morale exemplaire de ceux qui acceptent de vendre leur environnement pour le bien de toute la population. Tout juste si on ne les présente pas comme des héros qui se sacrifient pour l'autonomie énergétique de toute une région! Même si les montants annoncés révèlent des intérêts bien moins nobles... Mais lécher au point de ce que l'on peut lire sur le site qui présente ce parc industriel, je crois bien que je ne l'avais jamais vu, voyez vous-même: https://www.les4bornes.ch/projet/. La feuille officielle côté Sonvilier (ci-dessous) complète le tableau.

Ils ont tout appris des opposants. Tout ce qui mériterait débat et véritables pesées d'intérêts, est soigneusement occulté (utilisation des métaux rares, production aléatoire, financement public, nuisances, utilisation des sols, libéralisation du marché, coûts de production, etc) et tout ce qui peut être camouflé derrière du ruban rose l'est.  La consultation publique est présentée comme si ils faisaient un cadeau à la population,  presque à bien plaire.  Ils n'oublient pas de préciser que le dossier est énorme (donc compliqué, donc pas accessible à n'importe quel imbécile, n'est-ce pas) et ils avertissent poliment des nombreux jours fériés qui jalonnent, comme par hasard, la période choisie pour cette consultation publique...

En lisant cette présentation dégoulinante, j'avais la nausée.

Justement hier j'ai parlé avec un riverain de l'aérodrome de Bressaucourt, qui sortait d'un énième rendez-vous avec les services cantonaux. Ce qui se passe au-dessus de sa maison est illégal et on leur avait promis tous les garde-fou possibles et imaginables pour que cela n'arrive pas. Avant la réalisation de l'aérodrome... Maintenant qu'il est là, plus personne ne peut rien pour eux. Le Canton dit qu'il n'a aucun pouvoir. Que la surveillance des vols coûterait trop cher et autres arguments malveillants, je vous passe les détails. Comme pour les éoliennes à Saint-Brais, au Peuchapatte, plus personne ne peut rien pour les riverains qui subissent. Soit les normes étrangement légales sont respectées, soit les services publics n'ont plus rien à dire, soit ils n'ont pas les moyens de faire respecter ce qui était décidé. Si votre compte en banque n'est pas très très très gros, il ne vous reste que la rage, le découragement, la déception, le dégoût des autorités qui se sont faites complices de promoteurs sans scrupules. Et je pèse mes mots. Nous avons la nausée face à l'énorme complicité qui existe entre colonisateurs et autorités. Il n'y a aucune écoute, la seule chose qui semble dominer les rencontres est la manière avec laquelle ils vont nous fermer le caquet et poursuivre leur petite cuisine. Quant à nos propositions on sait ce qu'ils en font! Rien d'autre que d'y puiser leurs arguments pour contourner nos oppositions.

Dans la présentations des 4 bornes on félicite les paysans qui investissent, exactement comme ont été félicités ceux qui ont investi dans le photovoltaïques il y a peu et qui aujourd'hui se retrouvent seuls face au risque immense qu'on leur a fait prendre. Les promoteurs me font penser aux bonimenteurs qui sillonnaient les campagnes autrefois, déversant leur marchandise inutile à coup de mensonges et de compliments.

Les crédules devraient bien aller jeter un oeil sur ce qu'il advient des grandes promesses qui portent les parcs éoliens avant leur mis-en-route et ce qu'il en reste après... C'est sous l'image en haut ou ici et cela vaut le détour

Un lecteur du blog m'a adressé un courriel qui relève quelques unes de ces promesses non tenues. Je vous le transmets sous ce post dans les commentaires.

En France les agriculteurs sont écoeurés par le même constat de complicités malsaines, après avoir lu les conneries du sites des 4 Bornes, lisez ceci

Comme annoncé plus haut, la feuille officielle côté Sonvilier:



3 commentaires:

  1. L'observateur6 mai 2018 à 09:27

    Vous parlez de la mise en avant des agriculteurs dans ce projet éolien

    Recommandez aux agriculteurs le visionnage de Mise au Point

    https://www.rts.ch/play/tv/mise-au-point/video/aide-toi-et-le-soleil-taidera?id=9471115

    et les promesses non tenues de l'OFEN à leur égard.


    A côté de ces promesses non tenues pour le photovoltaïque, il y a les rétributions misérables des BKW aux installations non subventionnées

    Ainsi, à partir du 1er janvier 2017, la rétribution s’élèvera à 4 ct. par kilowattheure, et ce pour toutes les installations.

    https://www.bkw.ch/fr/le-groupe-bkw/medias/communique-de-presse/detail/news/detail/News/nouvelle-retribution-de-reprise-a-partir-de-2017/

    Pour rappel, l'électricité photovoltaïque produite en basse tension , rétribuée 4cts/kWh par les BKW, est revendue aux voisins du producteurs plus de 20cts/kWh HAHA 16 cts de bénéfice net, c'est pas mal, et en plus cette électricité peut être vendue au prix GREEN

    https://www.bkw.ch/fr/clients-prives/produit-delectricite/


    Et enfin les promesses non tenues des pronostics de production éoliennes de la part des promoteurs au Nufenen

    et l'OFEN qui soutien ce projet en acceptant de subventionner 3 nouvelles éoliennes alors que les résultats de la première machine étaient déplorables

    https://clubenergie2051.ch/2018/04/01/la-tres-chere-production-de-l-office-federal-de-lenergie-le-parc-de-gries/

    Bon, il est possible, qu'avec ces gaspillages de subventions RPC attribuées à des projets non rentables comme le Nufenen, il n'y ait, dans quelques années, plus d'argent pour subventionner l'éolien industriel et pas seulement les agriculteurs, mais aussi les Communes se retrouveront le bec dans l'eau HAHA


    Les citoyen suisses sont bien naïfs et corvéables.....et malgré les promesses mon tenues pour le solaire qui crée de l'emploi en Suisse, ils sont prêts à croire aux promesses éoliennes livrées et exploitées par des multinationales étrangères HAHA

    RépondreSupprimer
  2. Observateur averti6 mai 2018 à 21:33

    Cela vaut la peine d'aller sur le site..

    https://www.les4bornes.ch/projet/

    C'est un projet d'agriculteurs, mais c'est le développeur Greenwatt qui assume tous les risques..et je suppose récolte les subventions RPC

    Citation:
    "Un partenariat solide

    Pour partenaire technique, la Sàrl – 23 agriculteurs et 2 communes – a choisi Groupe E Greenwatt SA, société romande active dans la production de toutes les énergies renouvelables connues aujourd’hui et dans l’efficience énergétique. Greenwatt assume tous les risques financiers et la gestion du projet. Avec la Sàrl, il sera un des actionnaires principaux de la future société d’exploitation."

    Les Communes et agriculteurs sont en quelque sorte des prête noms, en pratique ce sera Greenwatt qui financera, donc commandera et récoltera les fruits généreusement subventionnés, en redistribuant bien entendu quelques miettes

    Pour info, GRENNWATT rétribue les agriculteurs raccordés à leur réseau électrique basse tension qui investiraient dans le solaire photovoltaïque sans être subventionnés 8.5 cts/kWh ..c'est quand même 2 x plus que les BKW, mais en-dessous du seuil de rentabilité (env 14cts/kWh)

    https://www.groupe-e.ch/fr/particuliers/produits-services/energie/producteurs-independants

    Le Groupe E revend cette électricité aux voisins (pas de frais de transport) aux environ de 20cts/kWh, donc bénéfice env 2x prix de la rétribution, voire plus. C'est moins que les BKW mais cela reste fort intéressant.

    https://www.groupe-e.ch/sites/default/files/download-items/tarif_unique_2018_4.pdf

    Pour comparaison les éoliennes seront rétribuées 20cts/kWh grâce aux subventions RPC...combien de cette manne pour les agriculteurs qui eux, n reçoivent quasi rien quand ils investissent leur propre argent dans le solaire ?

    De plus en plus amusant, je recommande une lecture détaillée et attentive de ce site....où le fabricant d'éoliennes ENERCON est en bonne place à côté de SIEMENS, également multinationale allemande.

    RépondreSupprimer
  3. On peut ajouter ce lien français! Eolien pour l'exploitant agricole miracle ou arnaque?

    https://augustinmassin.blogspot.ch/2018/05/eolien-pour-lexploitant-agricole.html?m=1


    Commentaire : "à la pêche aux cons, ça mord toujours!" Sauf que là, on ne rigole plus du tout. Quand l'heure du démantèlement sera venue et que l'agriculteur ou le propriétaire terrien ou la commune concernés,se retrouveront fort dépourvus devant son coût astronomique, c'est à la Collectivité, donc nous, que l'on fera appel pour assumer en partie le coût de l'opération. Ce cas pouvant se reproduire pour des milliers de machines tous les ans, à partir de 2025 (fin des subventions de l' Etat pour les premières éoliennes mis en service début des années 2000). Il ne faut pas non plus exclure la possibilité que, faute de moyens financiers suffisants, tout reste en état et ...pourrisse sur place. Ainsi, nous aurions payé deux fois : pendant 20 ans d'exploitation = CSPE + à la sortie. À se demander qui sont vraiment les cons? On ne rigole vraiment plus!👿

    RépondreSupprimer